[bribe en vers] Par l'enfer

Publié le par Ecriveuse

Vous faites pas de fausses idées, les loulous. Il ne s'agit que d'un texte écrit pour un jeu de rôles!


Par l’Enfer, les Limbes, par l’Eternel Chaos,
Le goût de toi ne m’laiss’ ni trêve ni repos.


J’enrage contre mon sang qui s’emballe et distille
Ces désirs, ces images, ces lubies, ces envies,
Même si je peux encore au final le cacher,
Pour combien de temps, la question reste posée.


Par l’Enfer, les Limbes, par l’Eternel Chaos,
L’envie de toi ne m’laiss’ ni trêve ni repos.


Je noircis avec fièvre des pages raturées,
Juste pour essayer de t’exutoiriser.
Peine perdue, vaine, je ne suis pas de taille,
Contre ton charme joueur, à gagner cette bataille.


Par l’Enfer, les Limbes, par l’Eternel Chaos,
Le manque de toi ne m’laiss’ ni trêve ni repos.


J’ai beau chercher l’oubli dans l’écrit d’autres mots,
Je ne parviens mêm’ pas à fair’ tair’ ton écho,
Celui qui me murmure que dans un autre temps,
Nous aurions pu, peut-être oublier notre rang…


Par l’Enfer, les Limbes, par l’Eternel Chaos,
Le souv’nir de toi ne m’laiss’ ni trêve ni repos.


Pourtant, je tiendrai, coûte que coûte, bon la barre,
Le cyclon’ de mes sens prendra bien fin un jour,
Où tu ne seras plus celui qui m’sert de phare,
Mais je regretterais que tu aies fait le sourd.


Par l’Enfer, les Limbes, par l’Eternel Chaos,
Une fois n’est pas coutume, j’aime cet état fou,
Où prisonnière de tes yeux, de leur éclat doux,
Je veux encore subir le joug de leur étau.

Publié dans Bribes en vers

Commenter cet article

ecriveuse 24/02/2009 11:17

Ouip. Encore que des fois, la conscience des choses peut s'avérer épuisante. Juste épuisante ^^

hicham 24/02/2009 10:27

Le désir et la raison, la pulsion ou son contrôle, deux tendances accoutumées au face à face qui, je le crois, ne sont que l'expression de ce que l'on nome la "conscience".

larcher 17/02/2009 14:53

Auteur est un bien grand mot.
Mais OK, j'accepte le terme... cela flatte toujours l'ego. On ne peut le prendre que comme un encouragement...

ecriveuse 16/02/2009 15:47

Bonjour! Le compliment me touche beaucoup. Surtout de la part d'un autre auteur...

phil.larcher 16/02/2009 15:43

Bonjour,

Je passais par là...
J'ai lu...
On aime ou on n'aime pas , mais on ne peut rester insensible.
A en lire d'autres!