[nouvelle] Si Mephisto et Faust m'étaient contés.

Publié le par Ecriveuse

A noter, ce qui suit est le texte d'un ami. Je vous le propose pour mieux pouvoir ensuite vous livrer ma suite ^^

"Tout homme a le mal en lui mais n'est pas pour autant l'incarnation du mal".
(La Bible, quelque part)

 

Méphistophélès (en short hawaïen avec un collier de fleurs)
…J’étais en train de faire une conga avec 3 brésiliennes sur la plage de Copacabana.
J’espère que tu as une excellente raison de me déranger pendant mes vacances…



Jean-Pierre
Ah euh…Désolé pour tes vacances…Je croyais que tu ne sortais jamais du bureau. Je t’ai toujours imaginé immuable sur un trône de feu, contemplant, éternel, les limbes du Styx où agonisent les….



Méphistophélès

Tu m’as invoqué pour me faire la lecture de Dante ou quoi ?



Jean-Pierre

Ben dis donc, tu fais pas partie de ceux qui se détendent en vacances…Et puis tu pourrais être plus cool. Si tu crois que c’est facile de te joindre! A chaque fois, faut que je sacrifie une chèvre. J’t’explique pas la tronche de ma moquette.



Méphistophélès

Hé, ce n’est pas moi qui ai rédigé l’invocation d’Appel. Je te rappelle, qu’à l’époque il n’y avait pas Internet…Et puis ça garde un petit côté traditionnel. Bordel de Moi, je suis le Diable quand même, pas un technicien de chez Darty…Tu ne voudrais pas m’envoyer un texto tant qu’on y est ?



Jean-Pierre

Pfiouu, t’as incinéré ton amabilité ou quoi ? Je suis pas le premier venu non plus.



Méphistophélès

Ok, ok tu as raison. Bon qu’est-ce qu’il y a ? Tu as un problème ?



Jean-Pierre

Nan, mais je m’ennuie. Servir du poulet rôti au KFC de Mulhouse, c’est pas très glorieux…J’aimerais bien avoir des pouvoirs magiques, je sais pas moi, bosser pour toi par exemple. Je vais avoir 18 ans tu sais.



Méphistophélès

On en a déjà parlé Jean-Pierre…



Jean-Pierre

Mais merde ! L’Autre il en a plein lui ! Il est pas obligé de se cramer les doigts dans l’huile des frites. Il se fout de ma gueule en permanence…



Méphistophélès

Hé !! C’est pas ma faute. Moi j’attends que ça. Te filer des pouvoirs de destruction et de pestilence. Te voir siéger à mes côtés, diriger mes Légions, répondre au téléphone…
Mais c’est ta mère qui ne veut pas !!
Si tu crois que ça me fait plaisir. Mais tu n’as jamais vu ta mère en colère ! Elle m’a promis de m’arracher les yeux si je faisais de toi un vrai démon…Elle veut t’éduquer à la «normale»…



Jean-Pierre

Mais tu es le Diable mince ! Satan, Le Seigneur des Mouches, le Prince des Damnés, Belzébuth, Belial, Papa, Méphisto…



Méphistophélès

Oh ! Tu va pas me faire toute la biographie si ? Tu te rappelles Cerbère ?



Jean-Pierre

Le chien des voisins ? Celui qui avait pissé sur les chaussons de maman ?



Méphistophélès

Oui ben depuis, devine qui m’amène mon journal en Enfer…Ecoutes fiston, tu crois que c’est marrant pour moi ? Au bureau, ils n’arrêtent pas de se payer ma tête quand je leur montre les photos : « ça c’est moi à Sodome et Gomorrhe, et lui en tenue de Spiderman c’est mon fils Jean-Pierre »…
Moi qui rêvais de te voir porter un nom digne, mais c’est ta mère qui a voulu !
Et puis, chaque année au Pique-nique annuel des Pères / fils, on se prend une branlée à la course en sac et au tir à la corde. Si tu crois que ça me fait plaisir de me faire ridiculiser par l’autre barbu et son anorexique de fils…Si ça tenait qu’à moi, tu roterais déjà du feu par tous les orifices…



Jean-Pierre

Alors voilà, je vais finir mes jours au KFC du Auchan ? Moi le fils du Diable…Hé ben, j’ai pas fini de faire rire les copains…



Méphistophélès

Attends, pleure pas fiston…Ecoute, j’ai bien une idée mais va falloir se la jouer discret. Tu va pouvoir garder le secret ?



Jean-Pierre

J’ai rien dit à maman pour toi et Jeanne d’Arc…



Méphistophélès

Ahem…Bon ok…Voilà ce que je te propose.


Il claque des doigts, le monde bascule soudain sous les pieds de Jean-Pierre. Son âme semble s’étirer, le décor se dissout en une myriade de pointillés. Le papier-peint bleu pâle cède la place à une série de planches de pin verticales où sont accrochés un sombrero et une vieille affiche de Lucha Libre.



Jean-Pierre

Oh ! Le Mexique. J’ai toujours rêvé d’y aller !



Méphistophélès

Oui…Euh en fait c’est un bar Tapas, à deux rues d’ici mais on s’y croirait non ?
Ici on sera plus tranquilles pour discuter. Si ta mère nous voit tout les deux dans ta chambre, c’est Azazel qui me versera mon ketchup pour l’éternité…



Jean-Pierre

C’est génial, merci Papa ! Je suis tout excité ! Alors c’est quoi ? Qu’est ce que tu veux que je fasse ? Semer la mort ? Commander tes armées ? Chevaucher avec Pestilence, Guerre et Famine ?



Méphistophélès

Récupérer les Pactes…



Jean-Pierre

Les Pactes ?? Tu veux dire, récolter les âmes damnées vouées aux Enfer pour l’Eternité ? Faucher les faibles qui ont succombé aux désirs faciles en signant un pacte de leur sang noir et malade ?



Méphistophélès

Sans rire, fiston, qu’est-ce que tu fais de tes soirées ? Tu devrais te trouver des amis tu sais…
Non juste les parchemins. Vois-tu, environ 70.000 humains par jour veulent me vendre leur âme…Sans rechigner à la tâche, je n’ai pas le temps de répondre à tous. Sans compter que sur les 70.000, il doit bien en avoir 65.000 qui ont des demandes loufoques. (Y’en a même un qui m’a vendu son âme en échange d’un poste de Vert Rédacteur sur Parano…Ils me tuent ces Catalans…).
Mes secrétaires sont complètement débordées. Et je ne peux pas être partout. En plus ce mois-ci, c’est la saison du Super Bowl…



Jean-Pierre

Je…Je vais prendre ta place ??



Méphistophélès

Hahaha…Euh non pas vraiment. Disons que tu va te charger des demandes mineures. Celles pour lesquelles ma présence n’est pas indispensable. Par exemple, un homme qui m’invoque afin d’obtenir un meilleur emploi ou un gamin qui veut se venger de la grosse brute qui le terrorise tous les soirs.



Jean-Pierre

Charmant…Tu veux pas que je t’apporte le café entre deux rendez-vous ?



Méphistophélès

Ho ! Tu voulais plus de responsabilités non ? Et puis toutes les âmes sont bonnes à prendre.
Tu ne t’imagines pas que je vais te laisser négocier l’âme d’un type qui veut raser la moitié de l’Europe. J’ai délégué une fois et tu as vu le résultat !
Non. Fais tes preuves avant, mon fils.
Et qui sait – Méphistophélès prend un air songeur – peut-être gagnerons-nous la prochaine compétition de course en sac !



Jean-Pierre enjoué

Et je pourrais porter une toge noire ? Ou un costume XVIIIe ?



Méphistophélès

Hahaha ! Oui tout ce qui te plaira mon fils. Le plus important c’est que la personne soit impressionnée. Une fois, on m’a invoqué alors que j’étais à un bal costumé.



Jean-Pierre

Qu’est-ce qu’il te demandait en échange de son âme ?



Méphistophélès

Un autographe. Enfin, faut dire qu’il m’a vu apparaître en Elvis Presley…



Jean-Pierre

Mais comment je fais ? J’apparais et je lui donne un reçu ou un truc comme ça ?
Et comment je sais qui vend son âme ?



Méphistophélès

Déjà, tu passes à mon bureau, tu prends les dossiers en attente. Elizabeth te les aura sélectionnés. Tu verras elle est adorable. Mais évite de lui parler de ses verrues. Ensuite tu te concentres sur le nom de la personne et Pouf !



Jean-Pierre

Pouf ?



Méphistophélès

Oui bah, tu apparaîtras devant lui quoi…Normalement ton apparition lui collera les miquettes. Faut dire que la plupart du temps, ils ont essayé toutes les techniques prises sur Internet…
Tu lui sors ton baratin - tu verras, Elizabeth te donnera un fascicule -tout est expliqué dedans-. Tu l’écoutes formuler sa demande et dans la mesure où ce sont des souhaits faciles à exaucer, tu lui demandes de signer au bas du contrat et hop, tu disparais en rigolant d’un air malsain (tout est expliqué page 5).
De retour au bureau, tu déposes le contrat au service Comptabilité et hop, le tour est joué ! Facile non ?



Jean-Pierre
Ca casse un peu le mythe mais je comprends pourquoi y’a autant d’administrations dans le monde…



Méphistophélès

Par contre mon fils - le ciel se fait soudain menaçant ; au loin un chien hurle à la mort -PAS UN MOT à ta mère !
Si jamais Thérèse l’apprend, je finirai comme le Minotaure…



Jean-Pierre

Je croyais que c’était Thésée qui l’avait tué ?



Méphistophélès

Ne jamais faire confiance à un écrivain alcoolique pour la traduction des noms propres…


Quelques signes cabalistiques (certaines choses ne changent pas) et le monde se dissout encore une fois sous les pieds de Jean-Pierre.
Fort de ses lectures, il s’attendait à un geyser de lave, de la pierre chauffée à blanc et des cris déchirants, âmes damnées plongées dans les affres de leurs tourments.
Ou bien, comme dans l'Ancien Testament un lieu sombre et silencieux où les morts sont endormis, couchés dans la poussière.
Enfin bref, tout sauf un gigantesque hall monochrome, éclairé au néon…
A perte de vue, des files d’attente, sagement rangées entre des barrières. Les âmes damnées semblaient plongés dans une torpeur, la tête baissée, attendant leur tour.
Et ces portes ! Des portes, partout !
Jean-Pierre lève machinalement la tête et considère avec stupéfaction un gigantesque panneau rouge lumineux.

« Numéro 9874321 – Guichet 654892 »

Tout cela lui semble à la fois mystérieux et étrangement habituel…



Méphistophélès en tenue de golfeur.
Ah te voila ! Je t’attendais. Tu as fait bon voyage ?



Jean-Pierre
Euh oui, enfin je ne me rappelle pas trop…Pourquoi tu es habillé comme ça ?



Méphistophélès

Oh ça ! J’ai une partie prévue avec Gilles de Rais.



Jean-Pierre

Condamné à jouer au golf ? Ben dis donc, je te trouve plutôt cool…



Méphistophélès

Oui…Enfin, c’est sa tête qui sert de balle…
Bon, tu vois le bureau vitré au premier étage ? C’est celui de ma secrétaire Elizabeth.
Elle t’attend. Elle te donnera tout ce dont tu as besoin pour travailler.



Jean-Pierre

Merci Papa.
Si j’ai un problème, je peux te contacter comment ?



Méphistophélès

Il te reste une chèvre ? Non je plaisante ! Tu n’auras qu’à prononcer mon nom. Ton père est omniscient Jean-Pierre. Je vois tout, n’importe où.



Jean-Pierre

Tu vois vraiment tout ? A travers les murs, tout ça ?



Méphistophélès s’évanouissant en fumée

Oui oui. Même sous ton matelas où tu caches tes revues porno…



Méphistophélès, disparu dans un nuage aux fragrances d’after-shave, Jean-Pierre se rend vers ses nouvelles fonctions, revêtu d’un costume pour marquer les esprits.

L’Enfer ! Lieu désolé où les âmes perdues errent sans répit, sans absolution, sans espoir. Fleuve des détresses où s’agglutinent les esprits les plus retors.
L’Enfer ! Bureau 2, première à gauche après le distributeur d’eau.

Bureau 2
Secrétariat du Directeur
Attention au chien



Jean-Pierre en costume Queue de Pie

Euh y’a quelqu’un ?



Elizabeth le visage couvert de verrues

A ton avis, Einstein ? Tu crois qu’un pot de fleurs se farcirait 8 heures par jour devant un ordinateur à la con ?
Tu es Jean-Pierre c’est ça ? Je t’imaginais plus…Moins…enfin bref, tu vas à un mariage c’est ça ?



Jean-Pierre
Ben non…Mais mon père m’a dit que c’était mieux si je venais en costume. C’est pour le côté traditionnel, le Diable tout ça…



Elizabeth

Admettons…
Bon regarde. Je t’ai sorti les dossiers en attente. Ce sont les bleus là. Chaque dossier possède une couleur en fonction de son importance. Bleu, jaune, rouge. Les noirs sont exclusivement réservés à ton père.



Jean-Pierre visiblement déçu

Donc moi je vais me cogner les trucs sans intérêt…J’aurais préféré un poste un peu plus prestigieux.



Elizabeth

Il faut bien commencer par quelque chose. On ne va pas te donner un dossier rouge sans expérience. On a eu une fois un stagiaire, Eric, qui s’est trompé de dossier. Ton père t’a parlé de Gilles de Rais ?



Jean-Pierre

Oui, il sert de balle de golf.



Elizabeth

Exact. Et Eric, lui, c’est le club…
Bref. Tiens par exemple, un dossier bleu au hasard : « Simon LECTER 45 ans. Employé de chemins de fer. Marié, trois enfants, joue au poker tout les mercredi soir.
A contracté des dettes impossibles à combler. Sa femme divorcerait si elle l’apprenait.
Est prêt à tout pour les rembourser. »
C’est parfait ça !



Jean-Pierre
Mouais, c’est pas top prestige quand même…Qu’est-ce que je dois faire ?
Apparaître devant lui, lui faire signer un truc et repartir ?



Elizabeth

En gros c’est ça. Mais tu ne travailles pas pour Fedex non plus…N’oublie pas le côté cérémonial. Le client invoque le Diable. Il ne commande pas une Quatre fromages…
Ton père t’a déjà tout expliqué. Tu trouveras tout ce dont tu as besoin dans le fascicule, là.
Tu as des questions ?



Jean-Pierre
Non je ne crois pas. De toute façon, je verrues…verrais ! Je verrais !



Elizabeth glaciale

Ferme la porte en sortant…


Fascicule 198/005W
Prise de contact / Traitement des dossiers / Elaboration des budgets

Chapitre 5 : Le donneur d’âme

Félicitations ! Vous venez d’apparaître sans dommage devant votre cible.
(Lire pages 13 et 14 sur le chapitre : Négocier un virage dans une autre dimension).

Selon le professeur Zwxxrq, on peut classer les demandeurs parmi quatre catégories :
- Les désespérés (couleur bleu)
- Les fourbes (couleur jaune)
- Les méchants (couleur rouge)
- Les scélérats (couleur noir)


Les désespérés : Catégorie inférieure. Mal dans leur peau et prêts à tout, ce sont des proies faciles car ils n’ont aucune ambition.
Ex : Madame X, lassée que son mari la trompe, est prête à tout pour qu’il perde sa virilité.


Les fourbes : Niveau intermédiaire. Requiert une formation de type A3. Dangereux pour le novice car incontrôlables. Le fourbe négociera en permanence. La plupart du temps, leurs souhaits sont de l’ordre : pouvoirs magiques, domination d’individus de type 4 (moins de 100 personnes), attirance sexuelle etc.
Mise en garde : ces souhaits sont dits « souhaits à tiroir » car ils peuvent offrir un rayonnement plus large de puissance et risquer d’interférer avec l’équilibre naturel du monde.


Les méchants : Niveau expert. Dossiers de type A7, reliure rouge. Extrêmement délicats. Nécessite un contrôle total et une surveillance accrue. Requiert une formation en Gestion de stress et close-combat au préalable.


Les scélérats : Mode Hardcore. Exclusivement réservé au Maître.
Classés noir, leurs dossiers ne sont pas à distribuer. Pas de délégation possible (cf. Affaire 1939/1945).


Bureau 1
Bureau du Directeur
Ne pas déranger sous peine de mort (encore)



Méphistophélès
Bzzzit. Elizabeth s’il vous plait. Annulez mes rendez-vous, je dois aller m’occuper d’une âme particulièrement tordue.
Décommandez mon déjeuner chez Bush. Il devra manger ses bottes sans moi. Et amenez-moi le dossier noir, F66 s’il vous plaît.



Elizabeth

Maître, j’ai peur qu’il y ait un gros problème…


Hall 27, sur un banc.
Jean-Pierre, morose, consulte ses dossiers



Jean-Pierre
Hé ben, pour mon premier jour, je suis gâté…
12 dossiers et pas un seul qui s’annonce marrant. Voyons ça :
« Remboursement de dettes », « agrandissement d’un pénis », « retour de la femme aimée ». J’aurais dû mettre un costume de marabout africain moi…
Ben celle-là, elle doute de rien « gagner la finale de la Nouvelle Star »…Et pourquoi pas faire le Stade de France tant qu’on est…
Et celui-là…Hé, c’est un dossier noir celui-là…Oh mince…Elizabeth a dû se tromper…
Faut vite que je lui rapporte…Ou alors…

Ou alors c’est mon père qui veut me tester ! Oui j’en suis sûr. Hahahahaha, Père, je vais te prouver que j’en suis capable !
Bon alors se concentrer sur le nom et logiquement Pouf !
C’est parti.
Hmmmmm Faust…


*POUF *


Jean-Pierre toussant comme un forcené
Teuh teuh…Ben merde. C’est un diesel ou quoi ?
Heureusement que j’ai atterri sur un truc mou, j’ai rien pu contrôler.
Ça a marché au moins ?



Truc mou

Je confirme…



Jean-Pierre
Waaaah ! Putain vous êtes qui ?? Et vous sortez d’où hein ?



Truc mou

C’est dingue, j’ai toujours pensé que c’était à vous qu’on posait ces questions…
Pour faire simple, je m’appelle Faust, vous venez d’atterrir sur mon pieu et votre genou est en train de comprimer mes parties génitales…



Jean-Pierre

Oh ? oups pardon…Je ne maîtrise pas encore bien le déplacement parce que, voyez-vous je…
Euh ahem… - prenant une voix de stentor –
TU M’A APPELE MORTEL ! ET ME VOICI ! HAHAHAHAHA !



Faust

…Youpi super. J’invoque le Diable et on m’envoie Marcel Beliveau. J’ai toujours eu beaucoup de chance moi…
Vous allez à un mariage ?



Jean-Pierre

Ouais, on m’l’a déjà faite celle-là…Vous...Tu as m’a invoqué et j’ai entendu ton appel.
Enfin mon père l’a entendu mais comme il est débordé...Enfin vous voyez quoi.
EN ECHANGE DE TON AME, HUMAIN, JE VAIS…



Faust le coupant

Pardon mais vous êtes obligé de gueuler ? Non parce que mes voisins n’ont pas le même sens de l’humour que moi.
Et puis sans vous commander, vous pourriez descendre ? Papoter assis sur le lit avec le fils du Diable, curieusement ça me bloque…



Jean-Pierre

Oh oui oui désolé. Je ne suis pas très doué je sais. Pour vous dire la vérité, vous êtes mon premier dossier. J’aimerais tant bien faire voyez-vous. Enfin c’est surtout par rapport à ma mère…Elle me pense trop immature…Et elle ne veut pas que je suive la voie de mon père…Elle m’a même appelé Jean-Pierre ! Jean-Pierre vous vous rendez compte ? Comme prénom diabolique, ça se pose là…


Il se met à pleurer…



Faust

OK…Euh arrêtez de pleurer, vous vous débrouillez pas si mal vous savez.



Jean-Pierre

Sniirfl…Vous trouvez ?



Faust

Bien sûr. Ce n’est pas tout les jours que le fils du Diable, déguisé en jeune marié vient vous coller un coup de genou à 3h du mat’…



Jean-Pierre

Vous êtes gentil.



Faust

Euh ouais. Dites-moi Jean-Pierre. Si on oubliait un peu le protocole ? Venez avec moi dans le salon, j’ai besoin d’un verre.



Jean-Pierre

C’est très sympa chez vous. Bien décoré.



Faust

Merci, je ne vous fais pas visiter, vous avez déjà vu le principal…



Jean-Pierre

Vous savez, en Enfer, vous êtes classé Dossier Noir. Ça veut dire que vous êtes un mortel dont l’âme n’est destinée qu’exclusivement à mon père. Moi je ne m’occupe que des dossiers bleus, ceux de moindre importance. Quand j’ai vu votre dossier, j’ai cru que mon père me mettait à l’épreuve mais maintenant je n’en suis plus très sûr…
Vous n’avez pas de verre ?



Faust buvant à même la bouteille

Au vu de ce que vous êtes en train de me dire, je ne suis pas sûr qu’un verre soit suffisant…



Jean-Pierre

Vous n’allez pas essayer de m’embobiner au moins ?



Faust

Pourquoi tout le monde me demande ça ?



Jean-Pierre

Je peux vous poser une question ?



Faust

Tu m’as broyé les couilles, tu peux me tutoyer…



Jean-Pierre

Pourquoi vouloir vendre son âme ? Enfin, j’veux dire, j’étais en Enfer il y a quelques minutes, ben c’est pas la grosse poilade…
Ok vous, enfin tu auras plein de trucs chouettes en échange mais une fois mort, vous…hmm tu vas en chier. Y’en a même dont la tête sert de balle de golf.



Faust

…Ouais normalement tu es censé me pousser à vendre mon âme.
Ben disons que je m’ennuie. J’ai passé une grande partie de ma vie à dévorer des livres, tenter de percer l’âme humaine, imaginer que le meilleur allait venir mais rien. Je vois les années défiler et je suis toujours là, dans ce meublé miteux où les murs sont si fins que j’entends mon voisin cligner des yeux.



Jean-Pierre

Oui je te comprends. Moi aussi je m’ennuie. Il y a quelques jours, j’étais Jean-Pierre, employé au KFC de Mulhouse. J’ai toujours voulu travailler pour mon père et regarde-moi, je ne suis pas capable d’arriver correctement et au lieu de récolter une âme, je me retrouve à papoter avec un alcoolique en caleçon…



Faust

Ah ouais, t’es peut être pas fort pour les atterrissages mais pour les compliments pardon…
Et moi alors ? Qu’est-ce que tu crois ? J’ai demandé le Diable, pas un ado déguisé en chef d’orchestre…



Jean-Pierre

Oh ça va hein. T’aurais mis quoi comme fringues à ma place ?



Faust

Attends, j’adorerais discuter chiffons avec toi, crois-moi sur parole. Mais là, vu que je suis réveillé, on pourrait peut-être parler affaires ?



Jean-Pierre

Tu as raison. Bon je te mets quoi en échange de ton âme alors ?



Faust

Euh ouais, on pourrait peut-être y rajouter un peu de protocole. Je sais pas moi, je te file mon âme, pas une photo dédicacée…



Jean-Pierre

C’est toi qui m’as dit qu’on pouvait s’en passer ! Faut savoir à la fin !



Faust

…Non mais, sans rire, t’es pas au comptoir de ton KFC là ! « Je te mets quoi ? » Attends on dirait que je viens de commander un sandwich au poulet…



Pendant ce temps-là, en bas. Très très en bas…



Azazel
Ne vous en faites pas Maître, je suis sûr que tout ira bien. C’est votre fils.



Méphistophélès

Je n’en sais rien, je sens de mauvaises vibrations. Comme si mon fils était en proie à des sentiments difficiles, dans un lieu sombre…



De retour



Faust
Bon ça va Jean-Pierre, arrête de bouder et sors de mon placard ! Je m’excuse.



Jean-Pierre

Tu m’as vexé…



Faust

Ok ok, vraiment désolé. Allez sors. Tu es le fils du Diable, un peu de tenue ! Qu’est-ce qu’il penserait ton père s’il te voyait maintenant ?



Jean-Pierre

Snirfl…Oui Tu as raison. Tu sais, je t’envie. Moi je n’ai pas ta répartie, ton self-contrôle. Dès que quelque chose me fait mal, je me mets à pleurer. Je pensais que ça serait facile, qu’il me suffirait de prendre une grosse voix, de faire signer le contrat et hop !



Faust

Ben d’après ce que tu m’a dis, je suis classé dossier noir. Tu devrais peut-être essayer par quelqu’un de plus facile. Je sais pas moi. Tiens j’ai entendu un type dans un bar qui voulait vendre son âme en échange d’une autre bière…



Jean-Pierre

Pfff…Avec la chance que j’ai, j’atterrirais dans les toilettes pour femmes. Non c’est gentil Faust mais je me rends compte que je ne suis pas fait pour ça…



Faust

Tu veux retourner faire des frites ? Côté ambition, tu te poses là toi. Et puis c’est ton premier jour. Tu sais, moi je bossais dans un magasin de fringues et le premier jour, j’ai foutu le feu à une chemise.



Jean-Pierre

Pas banal m’enfin ce n’est pas très grave.



Faust

Elle était sur un client…Ce que je veux dire par là, c’est qu’il ne faut pas te décourager aussi vite. Tiens si tu veux je peux te donner des conseils. Commençons par les fringues. Comment tu fais ? Tu as une garde-robe en Enfer ?



Jean-Pierre

D’après le fascicule, il suffit juste de choisir dans la liste en fin de chapitre, me concentrer et le tour est joué.
Par exemple, si je pense au numéro B52…* POUF *



Faust

…Dans les années 90, tu aurais fait un tabac avec ton look MC Hammer…



Jean-Pierre

Mmmf…Bon C12 * POUF *

Hey ! Pas mal non ?



Faust

Les Bee Gees ont téléphoné. Ils voudraient récupérer leur chemise…



Jean-Pierre

N9 ? * POUF *



Faust

Je sais pas trop. Je me demande quel effet sur le mental, l’apparition du Diable en nuisette pourrait produire…
Ok, on va stopper là pour le moment. J’ai des souvenirs pour deux vies complètes là…



Jean-Pierre

De toute façon ça sert à rien. Déjà au KFC, j’étais mal à l’aise devant un client alors là t’imagines même pas.



Faust

Bon ok, peut être qu’au niveau apparition tu n’es pas un crack. Mais je sais pas moi, y’a sûrement un truc que tu sais faire en Enfer. Ton père peut te filer un boulot plus peinard.



Jean-Pierre

Il va se mettre en colère quand il va savoir que j’ai gâché un dossier noir.



Faust

Gâcher, gâcher. Faut pas dramatiser, je suis toujours prêt à signer moi.



Jean-Pierre

Oh, c’est vrai ? Super merci ! Tiens voilà le contrat. Attends par contre, il faut que je regarde le manuel, je sais pas comment on fait. Si on signe avant ou pas.



Faust

Ecoute mon pote, t’inquiète pas. Lis ton manuel, moi je signe pendant ce temps, t’inquiète pas, tu te débrouilles comme un chef.


Jean-Pierre

Ah…J’aurais dû d’abord écouter ta demande…Car d’après le manuel, une fois que c’est signé c’est irrévocable.
Zut. T’a demandé quoi ?



Faust

Ton boulot…

Commenter cet article

Oliv'+Kronsilds 08/06/2009 11:48

Excellent !
Et j'attends ta suite avec impatience !

Ecriveuse 09/06/2009 16:45


Hop, suite en ligne :D

Bisous ptit loup!