LA question

Publié le par Ecriveuse

« Maman… »

Au ton de la voix, je sais que ma fille va me poser une de ces questions dont elle a le secret.

« Oui ma chérie ?
- J’ai une question à te poser (qu’est-ce que je disais !). Bon, je sais, elle est un peu idiote mais j’aimerais savoir un truc.
- Ma chérie, il n’y a pas de question idiote : il faut toujours demander ce qu’on ne comprend pas… ».

En lui affirmant ça, je prie un Dieu que je ne connais d’être en mesure de trouver la réponse adéquate. Et si c’était une question de physique quantique ? Non. Elle n’a que 8 ans… Ou alors pire, une question de métaphysique ?! Ou pire encore… LA question !

« Maman, quand je suis née, je suis née avant ou après ?
- … » (et là, vous m’imaginez, la bouche grande ouverte, l’air complètement ahuri)

Bon c’était pas LA question. C’est déjà ça de pris. Par contre, pour la suivre des fois ma Juju, faut se lever de bonne heure…

« Comment ça ???
- Ben oui, je veux dire, tu sais, je suis née avant ou après ? Je t’avais dit que c’était une question idiote, hein !
- Mais non ma doudou, c’est pas une question idiote… Je ne la comprends pas, c’est tout…
- Mais si, normalement, les bébés, ils doivent rester pendant au moins trois mois dans le ventre de la maman non ? Ou 10, je ne sais plus (houlà, va falloir recadrer un peu, mais je vois enfin où elle veut en venir).
- Aaaaaaah d’accord. En fait, tu devais naître le 13, et tu es née le 3, donc 10 jours avant la date prévue.
- Sinon quoi ? J’allais mourir ? »

Ah ben voilà, je comprends mieux pourquoi elle m’a parlé, dans la voiture, d’une dame qui a perdu un nouveau-né…

« Ben non, tu n’allais pas mourir… Mais comme je suis tombée, et que pour ne pas que mon ventre touche par terre en tombant, j’ai forcé sur tous mes muscles, ça a déclenché le travail…
- Ah… Donc je ne devais pas mourir ?
- Mais non ma chérie ! D’ailleurs, vous êtes nés tous les deux en bonne santé, ton frère et toi. C’est tout ce qui comptait. Ca doit être dur de perdre un bébé.
- Surtout quand il est mort », confirme ma fille.

A ce stade, je ne vais pas en rajouter une couche sur le fait qu’elle n’a pas compris le sens de perdre. Je réprime quand même un sourire, et surtout, ne lui parle du fait que ça a été le cas de ma mère à moi. Après tout, inutile de la traumatiser plus qu’elle ne semble l’être déjà.

« Tu sais, Juju, ça arrive, des fois… C’est triste, mais on ne peut pas y faire grand chose.
- De toute façon, elle va avoir un autre bébé, Madame X.
- Ah ben, c’est très bien ça !
- Faudra qu’elle fasse attention où elle le met cette fois… »
Je dois être maso, mais je ne peux pas m’empêcher de lui demander :

« Tu n’as pas d’autres questions qui te préoccupent ?
- Non, non… Je cherche, là, mais non…
- Tu as compris alors ?
- Oui oui…
- Ah, et au fait, ma chérie, c’est neuf mois, pas dix, ni trois, qu’on garde un bébé dans le ventre.
- C’est ce que je t’ai dit !
- …
- J’ai dit dix, c’est pareil ! (je suis certaine que toutes les femmes enceintes du monde sont d’accord…)
- Pas tout à fait non, un mois de plus, dans ce cas, c’est long !
- En tout cas, non, maman, je n’arrive pas à trouver d’autres questions. Tu m’emmènes à mon cours de théâtre ?
- On y va. »

J’ai donc échappé à LA question. Mais je me demande si ça ne va pas être pour bientôt…

Publié dans Mots d'enfants

Commenter cet article

Ecriveuse 30/03/2008 20:09

Hicham, oui, c'est bien LA question ^^

Robert, j'avoue trouver un plaisir infini à les retranscrire ;D

Robert 30/03/2008 18:12

Qu'il s'agisse du COURS DE LANGUE ou de LA QUESTION,ta façon de raconter tes dialogues avec tes enfants est un régal, un véritable régal.

Encore !

Robert

hicham 29/03/2008 12:07

LA question, c'est laquelle ? Comment on fait les bébés ?

Donio 28/03/2008 10:28

"Faudra qu’elle fasse attention où elle le met cette fois"

j'adore :)

Ecriveuse 28/03/2008 20:09


C'est le problème de la prise au premier degré ça :p


Oliv kronsilds 27/03/2008 20:44

-Ben pourquoi tu pleures Toto ?
-Je me suis fait punir parce que je ne savais pas où était le ballon d'Alsace
-Bien fait pour toi, tu n'avais qu'à pas jouer avec les affaires des autres !
Et LA question, c'est celle sur les bouteilles de lait ?

Tu as du avoir une sacrée frayeur (après coup, parce que pendant, je pense qu'on réfléchi pas, une bonne dose d'adrénaline et on est le plus fort du monde). Mais 10 jours d'avance c'est rien.
Et dire que certaines femmes perdent leur bébé dans un congélateur... (humour très noir, désolé !)

Ecriveuse 28/03/2008 20:09


Boah, humour quoi :D Noir ou pas, on ne va pas être raciste  ;)