Il plume.

Publié le par Ecriveuse

Il neige.

On est début mars, et il neige.

A croire que les saisons sont devenues folles, ma bonne dame ! Parce qu’en plus, il neige à gros flocons ! On dirait des plumes. Peut-être que Dieu, sur son nuage, fait une bataille de polochons. Faudrait penser à lui rappeler que ce n’est pas l’époque ! Normalement, il devrait simplement nous inonder d’un soleil froid, certes, mais au moins lumineux ! Avec quelques giboulées, de ci, de là, mais sans plus ! De quoi faire bourgeonner un peu les lilas et les primevères, par exemple…

Ben non. A la place, il a mis un grand drap même pas vraiment blanc au-dessus de nos têtes, et il fait une bataille d’oreillers. Avec qui ? On se demande… Les anges ? Remarquez, ça expliquerait qu’il plume. Enfin, qu’il neige. Mais ça voudrait dire aussi qu’au Paradis, il fait super froid. Ce qui tombe relativement mal puisque je n’aime pas le froid. Pas plus que je n’aime le chaud cela dit. Mais la question n’est pas là.

Il neige.

D’un autre côté, je me demande si ce n’est pas un coup d’une de nos listes concurrentes. Ils feraient la pluie et… heu… la neige, que ça ne m’étonnerait pas ! Parce qu’évidemment, on n’a pas vu l’ombre d’un flocon depuis des lustres, et il faut qu’il en tombe aujourd’hui, alors que ce soir, nous devons distribuer dans les boîtes aux lettres notre dernier communiqué pour les élections municipales. C’est un coup à attrapper la mort ça ! J’imagine bien les infos de dimanche : « Suite aux intempéries subites de cette semaine, les candidats sont tous hors d’état (de nuire ?)(rhooooooo humour, hein !), et les électeurs se posent de multiples questions quant à la pérennité de leur droit (ou devoir, c’est selon) de vote… Espérons que le second tour nous permettra d’y voir plus clair. »

En tout état de cause, ce soir, en faisant office de factrice, je vérifierai qu’il n’y a pas de canons à neige caché quelque part. Sait-on jamais…

Commenter cet article

Donio 05/03/2008 10:39

C'pas grave tout ça, de toutes façons en avril on va se choper la canicule, alors un peu de neige en mars c'est juste un apéritif quoi.

Ecriveuse 05/03/2008 13:37

Ah c'est sûr que vu comme ça, ça nous promet des vendanges non pas tardives mais précoces pour la PDG...

Loïs de Murphy 05/03/2008 10:06

De mon temps, la neige en mars s'appelait "giboulées", même si elle alternait avec de la grêle ou de la pluie verglaçante :o)

Ecriveuse 05/03/2008 10:07

Justement, pour moi, Mars, c'était la neige fondue qui tombait, ou la grêle, pas les gros flocons comme nous en avons eu hier ^^

Loula 04/03/2008 16:54

Euh! faudrait pas voir à mettre toutes les blondes dans le même sac... de plumes! mdr
Il fait un froid de canard (de plumes) et les giboulées tombent de la-haut, jetées par des anges déplumés peut-être.
Trève de plaisanterie j'aime beaucoup tes compaisons, elles m'ont vraiment amusé "Ils feraient la pluie et...heu... la neige que ça..." "Suite aux intempéries subites...sont tous hors d'état de nuire" etc... façon très original de nous amener
aux élections.

Ecriveuse 05/03/2008 10:06

Loula, je suis ravie de te faire sourire, toi dont les textes sont d'une rare précision ;)

domi 04/03/2008 14:53

grandeur et servitudes des aspirants conseillers municipaux...

Ecriveuse 05/03/2008 10:06

On va dire ça comme ça. Remarque, ça changerait un peu du côté bling bling d'ailleurs...

ecriveuse 04/03/2008 13:42

Gisèle: rhonomdidju! J'avais pas fait le rapprochement avec Déri! Je suis VRAIMENT blonde dedans. A moins que le froid n'ait engourdi mon neurone un peu plus que d'habitude... Encore que non, puisque je viens de faire le lien alors que je suis transie. Ou alors, ça signifierait que le froid finalement me motive????

Je vais arrêter de réfléchir.