J'avais 20 ans...

Publié le par Ecriveuse


Petite précision pour le texte qui suit: j'avais presque 20 ans quand je l'ai écrit, et je suis retombée dessus. A vrai dire, c'est un des vestiges d'une autre vie presque, mais qui a contribué aussi à faire de moi une inconditionnelle du "carpe diem"...

Parfums d’enfance




Une poupée désarticulée trône,
Telle la Reine d’un mauvais conte de fées
Sur un lit délabré…

On pourrait presque surprendre le jouet brisé
Maudissant l’enfant qui l’a abandonné
Dans ce sombre grenier

On pourrait presque entendre le jouet brisé
Pleurer sur ces merveilleuses années où l’enfant était enfant,
Et où l’enfant avait besoin de lui pour l’aider à rêver…

On pourrait presque sentir le jouet brisé
Haïr celui qui l’a créé
Pour apporter un peu de bonheur à l’enfant défavorisé

Mais l’enfant a grandi… l’enfant cruel a oublié son jouet

Et si tout au long de ces années de solitude forcée,
Le jouet n’a pu apprendre à pardonner,
C’est peut-être simplement
Qu’il ne s’est pas trouvé de professeur pour le lui enseigner

Et le sourire de la poupée,
Autrefois enjoué,
S’est mué en grimace figée et désabusé

Elle n’apparaîtra plus jamais dans un conte de fée

Elle le sait…


Avril 93

Publié dans humeur

Commenter cet article

Falbala 27/02/2008 11:25

J'essaye une dernière fois par l'adresse de mon mari: nr la prends pas pour un spam!

Ecriveuse 27/02/2008 11:40

C'est curieux que je ne reçoive rien...Cela dit, aujourd'hui, il y a eu quelques soucis avec MSN...

ecriveuse 27/02/2008 11:24

falbala, je t'ai envoyé une autre adresse qui te sera peut-être plus clémente :)

Falbala 27/02/2008 11:18

Ecriveuse chère, je suis désespérée. Je n'arrive quasiment jamais à t'envoyer des mails, et notamment le début del'exercice de style. Visiblement tu ne comprends pas ce que je te dis,puisque tu ne reçois que très peu de mes courriers...

Emaxyo 27/02/2008 09:50

C'est un très beau texte, désabusé, sans illusions, assassinat du doux bonheur de l'enfance, pour un monde triste et terne.

Ecriveuse 27/02/2008 11:39

J'étais un peu emphatique à l'époque ^^

Falbala 26/02/2008 20:45

Comme ce vieux jouet, vestige d'une enfance, est grinçant et amer... Fort heureusement sa propriétaire a su appliquer le fameux "Carpe Diem", qui peut sauver de bien des choses, notamment de devenir trop aigri... Chacun de nous porte en soi des blessures potentiellement mortelles. Mais le jour n'existe-t-il pas parce que sévit la nuit?(que j'adore, par ailleurs... Mais pas son cortège de cauchemars...) Amitiés!

Ecriveuse 27/02/2008 11:29

chacun en nous porte ses blessures oui... Mais ici, il ne s'agissait que de montrer que je ne faisais pas dans la gaité, à l'époque :)