Electrons libres

Publié le par Ecriveuse

Un peu absente non pas encore à cause des vacances mais pour plein d'autres raisons, mais je pense à vous :)

Errant de ci et de là,
Sans souci des regards,
Laissons chacun de nos pas
Suivre l’étoile phare.
Il nous portent où l’on doit,
Préservant l’équilibre,
Et l’on volète, on tournoie,
Comme des électrons libres…

Envolons-nous sereins
Vers la voûte étoilée,
Tandis que les vilains
Nous regardent passer…
J’ai l’âme d’un Génie
Comme celui d’Aladin,
Même si y celui
De sa lampe est tribun…

Où que l’on soit toujours,
C’est le prix à payer,
Petit fil de velours,
Lien de réalité…
Ancrer ses pieds sur terre,
Que l’esprit seul exulte,
Nos rêves en Jupiter,
Faisons fi des insultes.

Errant de ci et de là,
Sans souci des regards,
Laissons chacun de nos pas
Suivre l’étoile phare.
Il nous portent où l’on doit,
Préservant l’équilibre,
Et l’on volète, on tournoie,
Comme des électrons libres…

Publié dans Bribes en vers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Cela doit être bon de faire fi des regards et de vivre sa vie en électron libre.
E
Merci ness :)
N
la lampe du phare<br /> remonte dans la vague<br /> <br /> bonne St Valentin<br /> mouette
K
Moi je me demande comment tu arrives, sans être là, à ecrire à chaque fois des textes de plus de 10 lignes et qui plus est en vers ! :D<br /> Etre le chemin et dire merci, Electron libre
E
Bah, c'est pas très compliqué ^^ Mon besoin d'écrire est compulsif, je n'ai donc pas de mérite :)
J
Bonsoir,<br /> Tu t'en vas-t-y, l'écriveuse ?Pouquoi ? T'as mare ? Bon. T'attendrai. Je te garde mes bisous de côté.<br /> A bientôt
E
Jeanmich, mais non, je ne m'en vais pas. Je ne sais pas faire grand chose d'autre qu'écrire ^^