De l'intérêt d'une médaille...

Publié le par Ecriveuse

« Tiens, Maman, c’est pour les filles, le collier ».

Mon fils de 5 ans vient de passer son premier gala de Judo. Et les organisateurs ont jugé bon de donner à chaque petit une médaille, symbolisant leur participation. Ils en ont donc tous reçu une dorée. Je trouve l’idée adorable et très touchante.

Sauf que expliquer la notion de symbole à un enfant de 5 ans, c’est pas gagné. J’imagine le dialogue :

« Mais non, mon cœur, ce n’est pas vraiment un collier !
-   En fait, si, m’aurait répondu mon monstre qui emploie ‘en fait’ environ 153 fois par jour.
-   Je t’assure que non, c’est juste un symbole.
-   Non, c’est un collier, regarde, aurait-il insisté en le mettant autour de son petit cou à croquer.
-   Oui, ça se met autour du cou, mais c’est pour ne pas perdre la médaille qui est au bout du ruban à trois couleurs.
-   Bleu, blanc, rouge, aurait-il alors énoncé en mettant le doit sur chacune des couleurs.
-   Tu vois, ce n’est pas un bijou !
-  Ben si, aurait-il rétorqué en tenant la médaille dorée entre ses petits doigts. C’est comme ton collier à toi. En plus gros.
-   Oui un peu, mais là, c’est pour te dire que tu as bien travaillé aujourd’hui !
-   Non, non, en fait, j’ai pas travaillé ! Maman, j’ai fait du judo ! aurait-il constaté en me regardant comme si j’étais un peu difficile à la comprenette (et dire que sa sœur me fait le même regard souvent… Je vais finir par me demander si je ne suis pas vraiment difficile à la comprenette…)
-   Oui, tu as raison, en fait (ah ça vient peut-être de moi qu’il utilise ce mot, à la réflexion), c’est parce que tu as bien fait du judo que les Senseï t’ont fait cadeau.
-    Mais pourquoi c’est un collier ? Je suis un garçon, moi !
-    (rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !) Bon, tu n’en veux pas alors ? Je le garde pour moi ? On dira que c’est moi qui aie fait du judo aujourd’hui.
-    … (instant de réflexion du monstre)
-    On dit ça ? aurais-je à mon tour insisté.
-    Oui. Mais je la mettrai demain pour la montrer à mes copains.
-    Donc tu veux bien la garder, même si la médaille se met autour du cou ?
-   Non, en fait je vais demander à la petite Justine si elle veut bien l’échanger contre son jouet Pikatchu… »

Ouais. En fait non. Je ne vais pas tenter de lui expliquer. Je vais juste la lui garder et faire graver la date sur le dos de sa médaille. Et son prénom. Sur celle de sa sœur aussi d’ailleurs. On ne sait jamais, des fois qu’elle trouve que ce n’est pas assez féminin, elle…

Publié dans Mots d'enfants

Commenter cet article

Alicia 13/02/2008 02:09

Tu dcris à merveille le fil de pensée de ces petits bouts. Je crois que t'as eu raison de ne pas te lancer dans des explications compliquée! LOL.
Et, super l'idée de faire graver leurs médailles

Ecriveuse 14/02/2008 11:44

Je connais mes mômes ^^ C'est facile d'imaginer leurs réactions (pour le moment en tout cas ^^);)

hicham 12/02/2008 05:39

Dans ta région, c'est également la période des vacances scolaires?
Tu as l'air bien occupée en ce moment...

J'espère que tout va bien

bise

Ecriveuse 12/02/2008 09:12

Non, ce n'est pas encore les vacances :) Je suis juste un peu débordée ;) Je t'embrasse Hicham :)

ecriveuse 11/02/2008 16:39

Ou une corde aussi...

^^

zaq 11/02/2008 13:21

en fait... pardon, ça m'a échappé... qu'y a-t-il de difficile à comprendre ! ce qui se passe autour du cou est un collier , point.
m'enfin...
ciao à toi

ecriveuse 11/02/2008 07:26

domi, houlà oui, c'est clair que c'est difficile :))

jeanmich, forcément, le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre ^^