Marionnettiste

Publié le par Ecriveuse

Esprit affûté connaissant le cœur des hommes,
Il rejoue en virtuose le coup de la pomme…
Tour à tour tentateur et charmeur récurrent,
Il tire les fils de chacun de nos sentiments…

Marionnettiste de toutes nos émotions,
Qu’elles soient floues ou non, toujours la même chanson,
Celle qui nous conduit aux pires exactions
Et qui fait de nous un troupeau de moutons…

Car finalement, à trop vouloir se montrer,
Et aux autres et à soi, toujours « paoniser »,
Faire la roue pour la galerie, se rengorger,
Sans se douter que nous sommes manipulés…

Qui est ce « Il », cet opportuniste de l’ombre ?
Ce « Il » si déroutant aux besoins aussi sombres ?
Une créature ésotérique qui rôde ?
Un être qui malmène l’âme, qui la fraude ?

Il est si humain de se dire que quelque part,
Un Marionnettiste, dans un rire blafard,
Joue avec nos sens, pour un pari dérisoire,
Celui de tromper son ennui par un jeu noir…

Et si la vérité était plus pragmatique ?
Si, au fond de nous, on arrêtait la musique,
Celle qui cache notre responsabilité,
Et qu’enfin on ose, pour soi, se regarder…

On verrait qu’il n’y a personne qui s’agite,
Seulement notre conscience qui cogite
Et qu’il est temps de la laisser nous exprimer
Ce que l’on tient tellement à garder scellé…

Publié dans Bribes en vers

Commenter cet article

ecriveuse 02/02/2008 11:29

En l'occurrence, je faisais état de la victimo-pathologie ambiante, qui, pour beaucoup de non congénèrent, consistent à dire "c'est pas de ma faute".

Un exemple outre Atlantique: cette femme qui, dans un Mac Do, s'est renversé le café sur le bras ou ailleurs, et qui a porté plainte contre le Mac Do parce que le café était trop chaud... Et qui a gagné...

C'est un extrême, d'accord. Mais ça prouve aussi que c'est dans l'ère du temps... ;)

jeanmich 02/02/2008 00:06

Bonsoir,
Je partage dans une large mesure l'avis de Robert. Mais, je pense aussi que jouir d'une espace de liberté individuel ou collectif est un combat permanent de volonté et de lucidité. Mais ne crois-tu pas que nous sommes toutes et tous, au quotidien, à certains moments le marionnettiste, et à d'autres la marionnette ?
Amitiés. (Je m'abonne. Je pense ainsi repasser plus souvent.)

ecriveuse 01/02/2008 17:24

C'est très flatteur Robert :)

Merci!

Robert 01/02/2008 17:14

Bien dit ! Mais je crois quand même qu'il existe, ce "marionnettiste" actuellement, et qu'il est bien réel, pas du tout "ésotérique". Et c'est lui, le responsable, pas ma conscience, ni la tienne.

Robert

PS. Je me suis permis de te mettre dans mes liens sur mon blog. J'espère que tu n'as rien contre.

ecriveuse 01/02/2008 16:41

sagesse, je ne sais pas.

d'abord le constat ;)

Merci de ton compliment ptit loup :)